30 mars 2016

Du 22 au 29 mars, Guadeloupe !

Après le départ des grands-parents, nous profitons d’une « lucarne » météo de 12 heures pour rallier la Guadeloupe depuis St Kitts. La météo n’en prédit pas d’autre dans les 10 prochains jours et la date de retour approche (on doit rendre la bateau au Marin en Martinique le 14 avril). On quitte donc St Kitts vers 16h et s’offre à nous un des meilleurs bords des 5 mois : 2 h de travers à 9 nds sous le vent de St Kitts et Nevis et leurs reliefs volcaniques époustouflants. On surkiffe !! Bon après, c’est une autre histoire, 12 heures de près serré avec la houle atlantique, 20-25 nds. On passe sous le vent de Montserrat, volcan actif, que l’on devine malgré l’obscurité aux odeurs souffrées qui s’en dégagent !

On atterrit au petit matin à Deshaies, au nord de la côte sous le vent de la Guadeloupe, et là, BONHEUR ! L’anse est charmante, très bien protégée, bordée d’une plage et de restos délicieux, et on capte même le wifi à bord ! Il faut dire qu’on mouille quasiment sur la plage vu que notre moteur d’annexe est en panne…



On en profite pour visiter une partie de la Basse Terre et sa forêt humide, un super zoo (parc des Mamelles) et la cascade aux écrevisses. On est ravi de cette étape guadeloupéenne où l’on rencontre des gens charmants, des paysages somptueux, une facilité de la vie (avitaillement notamment avec enfin de bons fruits) et des tarifs moins prohibitifs que dans les Vierges.


On y passe finalement 5 jours attendant la fin de 2 BMS à 24h d’intervalle nous empêchant de rallier les Saintes.


La chasse aux œufs de Pâques 



Le 28 mars, on quitte Deshaies dans l’idée de s’arrêter à l’îlet Pigeon, réserve Cousteau, idéale parait-il pour le snorkeling. Malheureusement, on ne s’y arrête pas à cause de conditions météo défavorables : 30 nds établis à l’abri ! La seule bouée disponible est à quelques mètres des rochers… On préfère tracer vers l’anse à la barque, à quelques milles, bien mieux protégée et avec un très beau snorkeling quand même !

Le lendemain, on rejoint une des plus belles baies du monde (la baie de Terre de Haut, aux Saintes), après une traversée du Canal des Saintes au près avec 25 nds établis,  en faisant du match race avec un monocoque de 45 pieds ! Sympa !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire